En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. Cliquez ici pour en savoir plus.


en indiqant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique.

Lot 37

Maquette d’armateur (ou de chantier) d’un cargo mixte à voiles et motorisation à vapeur présentée sous vitrine. La maquette est entièrement d’origine et n’a jamais été restaurée. Il n’est décelé aucun manque. Elle bat pavillon français. La coque est laquée ocre jaune pour les œuvres vives et laquée noire pour les œuvres mortes. Proue et poupe sont ornées et peintes de volutes et feuillages de couleur or. Le château est central et la timonerie qui la surplombe est à ciel ouvert. Le mât de misaine porte les vergues pour deux voiles carrées ainsi que la bôme et la corne pour une grand-voile aurique. Le grand mât est gréé (bôme et corne) pour une voile aurique. L’accastillage en métal, des ponts et gaillards d’avant et d’arrière, est très complet. Trois chaloupes équipent le bateau et sont en position sur leurs bossoirs. L’hélice est à quatre pâles. Enfin la maquette est fixée par le biais de deux supports en laiton sur un support laqué noir lui-même bordé d’un filet de couleur or. La vitrine en acajou verni est d’origine. Elle est à cinq faces vitrées. Les vitres sont d’origine et sont, bien sûr, en verre laminée ce qui confère à l’intégrité de l’ensemble. La maquette est au 1/48 -ème (Echelle). Dimensions de la maquette : Longueur : 145,5 cm, largeur au bau : 16,8 cm. Dimensions de la vitrine : 157 x 79,5 x 30,5 cm. Etat : Exceptionnel, à noter quelques accidents et néanmoins très peu nombreux au gréement et un éclat de peinture et quelques dépigmentations de la peinture sur la coque coté bâbord.
Note 1 : Cette maquette, hormis les peintures de coque (maigre indice), ne porte pas d’éléments permettant d’identifier visuellement le bateau. Sa provenance indiscutable, que nous avons néanmoins vérifié, nous permet d’avancer que ce bateau faisait partie des navires de la Compagnie Des Bateaux à Vapeur du Nord (CBVN). Cette grande Compagnie Maritime trouve ses origines en 1853. En 1927, La SAGA (Rothschild) racheta la CBVN. La SAGA fut-elle-même cédée en 19

ADJUDICATION : 3 800 €