En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. Cliquez ici pour en savoir plus.

TABLEAUX & SCULPTURES du XIXe au XXIe siècle

Retour

VENTE DU lundi 13 novembre 2017

TABLEAUX ET SCULPTURES
DU XIXe AU XXIe siècle

« Celui qui regarde la toile refait le même chemin que l'artiste. » Ces mots de Georges Braque invitent à la contemplation ! A rechercher les sources d'inspiration du peintre, à reconnaître son oeil, sa main, son âme. La vente de Rennes Enchères, lundi 13 novembre à 15 h à Rennes, se prête à cet exercice : 76 artistes, peintres et sculpteurs du XIXe au XXIe siècles, réunis par Maître Carole Jézéquel et les experts Michel et Raphaël Maket. Soit 101 œuvres estimées entre 180 et 250 € pour un dessin d'Henry Moret (n° 28) et 40 000 à 70 000 € pour la pièce maîtresse de la vente : un paysage de l'Estérel de l'impressionniste Armand Guillaumin (n° 26).

Ce tableau à l'excellent pedigree a figuré en son temps à la Galerie Durand-Ruel, à Paris. Armand Guillaumin a participé à la première exposition du groupe impressionniste en 1874 chez Nadar. C'est l'un des quatre peintres distingués par Zola, dans «Le Naturalisme au Salon » (1880) : « Les véritables révolutionnaires de la forme apparaissent avec M. Edouard Manet, avec les impressionnistes, MM. Claude Monet, Renoir, Pissarro, Guillaumin, d'autres encore. »
A partir de 1892, Guillaumin se rend presque tous les étés dans la baie d'Agay près de Saint Raphaël, au cœur de l'Estérel. Les caps escarpés, les falaises rouge vif aux entailles profondes, les bleus intenses du ciel et de la mer font le bonheur de ce coloriste né ! Sa touche vibrante semble faite pour les roches déchiquetées de la pointe sud du Cap Long !

ARMAND GUILLAUMIN

N° 26 LE CAP LONG ET LES HAUTEURS DU CAP ROUX À AGAY, 1892
Huile sur toile
signée en bas à gauche,
au dos une étiquette avec le titre, la date
et un n°4820 à la craie bleue sur le châssis
65x81 cm

40 000 € / 70 000 €

ALFRED GUILLOU

N° 31 RETOUR DE PÊCHE SUR
LA CALE À CONCARNEAU
Huile sur toile rentoilée
signée en bas à droite
33x46 cm

3 000 € / 4500 €

ALFRED GUILLOU

N° 32 RETOUR DE PÊCHE SUR
LA GRÈVE AU COUCHER DE SOLEIL
Huile sur toile rentoilée, signée en bas à gauche
33x46 cm


2 000 € / 3 000 €

Contemporain de Claude Monet à quatre années près, Alfred Guillou (1844-1926) est à Concarneau ce que Boudin est à Honfleur. Formé aux Beaux-Arts de Paris, il retrouve vite son port d'attache, habile à apprivoiser la lumière de l'instant, au fil des heures, au gré des humeurs du temps. Avec une prédilection pour les retours de pêche ! Dans la lumière du soir, sensible aux « magies de l'air et de l'eau », il en recrée toutes les nuances : bleus nacrés et gris argentés, roses poudrés et mauves délicats incendiés d'orangés.

MATHURIN MÉHEUT

N° 60 L'ENVOL-LA FAUCONNIÈRE-CAP FRÉHEL
Huile sur toile
monogramme en bas à droite
avec envoi à Mademoiselle Thierry
80x141 cm

3 000 € / 5 000 €
MATHURIN MÉHEUT

N° 63 A LA FERME
Peinture à la caséine sur carton,
monogramme en bas à droite
74x104,5cm


2 500 € / 3500 €

Curieux de tout, Mathurin Méheut a tout peint de sa Bretagne natale : la mer et la faune marine, telle cette vue du Cap Fréhel (n°60), les marchés, les fêtes et les pardons, les vieux métiers, les scènes de pêche, les travaux des champs, la vie à la ferme (n° 63). Vivacité du trait, justesse des accords colorés, efficacité de la mise en page, Mathurin est un excellent observateur, toujours prompt à « faire du
document » !

Albert CLOUARD

N° 56 PERROS LE ROCHER SQUEVEL
Huile sur carton, monogramme en bas à
droite
36,5x44, 5cm

4 000 €/ 6 000 €

Des compositions bien senties, des contrastes entre les plans, une opposition entre tons chauds et tons froids, pour rythmer le paysage, en restituer la profondeur, en exprimer la poésie.
Albert Clouard (1866-1952), ami de Maurice Denis et de Paul Sérusier, a souvent puisé son inspiration à Perros-Guirec. Il donne beaucoup de présence à ce rocher sculpté par le vent et la lumière de l'instant. Les arêtes bien découpées, les effets de flou à l'arrière-plan, les voiles des bateaux réduites à quelques touches de blanc et de rouge, tout montre l'immensité de la mer.

Albert CLOUARD

N° 57 NU AU CHAMP JAUNE
Huile sur carton, cachet de la signature en bas à droite
33x43 cm


3 500 / 5 000€

Deux œuvres en provenance de l'atelier du peintre, dispersé en 1992 à Rennes

Une lande sauvage brossée en une multitude de touches frémissantes, une ligne de buissons, un petit champ illuminé de soleil et au loin la mer sous un ciel clair… Albert Clouard joue ici de toutes les gradations de la lumière pour sublimer cette Ève bretonne.

Henri BARNOIN

N° 64 MARCHÉ À QUIMPER DEVANT
LA CATHÉDRALE SAINT-CORENTIN
Huile sur toile, signée en bas à droite
64x80 cm

12 000 € / 15 000 €

EXPOSITION
Henri Barnoin, Musée du Faouët, 2006


A l'instar de Mathurin Méheut né en 1882 comme lui, Henri Barnoin a immortalisé une Bretagne pittoresque autant par son architecture (les halles du Faouët, la Ville close de Concarneau, la Cathédrale de Quimper…) que par ses scènes animées et hautes en couleur. On sent son enthousiasme à saisir cette Bretagne vivante et attachante, de sa palette chaude et claire, servie par de beaux accents de lumière !

JONGKIND

N°11 GRANDE ROUTE DE VOIRON, ISÈRE, 1877
Aquarelle, signée et datée en bas à gauche
20,5x31 cm

2 500 € / 3500 €



Monet doit « l'éducation de son œil » à Jongkind, adepte de la peinture en plein air. Au temps de sa jeunesse en Normandie, le peintre des «Nymphéas» recherche la compagnie de ce paysagiste hollandais.
Cette petite aquarelle a été peinte en Isère. Jongkind y a passé les vingt dernières années de sa vie. Simple et enlevée, elle garde la fraîcheur de l'impression.

Emile BERNARD

N° 22 PORTRAIT D'ÉLISABETH ALTARRIBA,
Venise, 1926
Huile sur papier marouflé
Cachet de la signature en haut à gauche
100x73cm

3 000 / 5 000 €

Rien de commun entre le peintre de Pont-Aven des années 1888, maître du synthétisme, rival de Gauguin, et l'artiste qui arrive à Venise en 1922 et y séjourne plusieurs fois. A cette époque, il multiplie les dessins d'architecture esquissés à l'encre et au pinceau, et les portraits de ses modèles du moment, telle Élisabeth Altarriba. Originalité de la pose, charme du visage sous le grand chapeau noir, intensité du regard, Élisabeth Altaribba ne manque pas de charme !

Gwénaëlle de Carné


Michel et Raphaël MAKET
MEMBRES DU SYNDICAT FRANÇAIS DES EXPERTS PROFESSIONNELS
EN ŒUVRES D'ART ET OBJETS DE COLLECTION
17 Avenue de Messine 75008 PARIS
TEL +33 (0) 1 42 25 89 33 -Fax : +33 (0) 1 43 59 02 67
info@maket-expert.com - www.maket-expert.com

EXPOSITIONS PUBLIQUES
Samedi 11 novembre de 10h à 13h et de 15h à 18 h
Dimanche 12 novembre de 15h à 18h
Lundi 13 novembre de 9h à 12h