En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. Cliquez ici pour en savoir plus.

Lot 23

HENRI MARTIN
LE PONT À LABASTIDE - DU-VERT
Huile sur toile, cadre en chêne mouluré patiné de Bellery - Desfontaines (très petits accidents au
cadre),
signée en bas à droite.
63 x 88 cm
HISTORIQUE
Le tableau est présenté sur un chevalet en face de l"artiste sur une photographie reproduite dans le catalogue
de l"exposition de Toulouse en 1983, p.2.
… ce qui était important, c"étaient les études et les
tableaux faits sur nature, devant les sites qui avoisinent
le charmant village (Labastide du Vert) où Monsieur
Henri Martin travaille pendant une grande partie de
l"année. C"est dans ses peintures que se révélaient
toutes les grandes qualités d"Henri Martin : la sincérité
scrupuleuse, l"émotion devant la nature, le don de voir
par grandes taches puissantes et de transposer sur sa
toile toute la vibratilité du soleil et de la lumière, la
force, la consistance, la fraîcheur et l"éclat du ton.
Achille Segard, Les peintres d"aujourd"hui,1914.
La propriété de Marquayrol surplombe Labastide-du-Vert.
C"est donc de sa terrasse qu"Henri Martin a si souvent
représenté ce village et le pont qui enjambe le Vert,
à différentes époques de l"année et à différentes
heures du jour à l"instar de Claude Monet.
Mon cher Duhem,
Voilà donc le musée de Douai décidé, probablement
sur votre initiative, à avoir une de mes toiles […] et je
préfèrerais malgré la somme, quelle qu"elle soit, dont
vous disposez, vous donner une toile que je peins
aujourd"hui. Le petit village de Labastide que vous
avez vu l"an dernier chez Riff avec le pont, qu"il a
gardé de préférence. Ne croyez vous pas que c"est
mieux que tout ce qu"il y a chez Piettre ?
Lettre à Henri Duhem, 1906 -1907, conservée au
musée de la Chartreuse de Douai.

ADJUDICATION : 275 000 €